Tony Perraut

Âge : 21 ans
Genres littéraires : Thriller psychologique

Biographie :
Né à Chalon-sur-Saône, je porte un véritable attachement aux terres Bourguignonne. Auteur indépendant depuis février 2017, j’ai la joie de partager avec vous mon univers, celui du thriller psychologique.

Intéressé par la psychologie des personnages, j’écris avant tout sur la séquestration, l’enfermement et les maladies mentales. Mes récits sont très noirs, et sont émaillés de nombreuses citations.

Ma spécialité, entrer dans la tête du personnage et découvrir comment il fonctionne, ses peurs, ses folies et parfois, ses crimes. J’aime parler de mon personnage comme quelqu’un de potentiellement vivant, il naît de mon imagination pour finir par mourir le jour du point final.

Bibliographie :

  • Extraction (Duologie) – 2017 (indisponible)
  • Le cri des papillons – 2017
  • Sans jamais te retourner (nouvelle) – 2018
  • Vivre/Mourir (nouvelle) – 2018
  • La poupée aux yeux de verre – 2018 (Disponible sur Livre Paris 2019)

Réseaux sociaux :
Site : https://www.tonyperraut.com/
Facebook : https://www.facebook.com/perrauttony
Instagram : https://www.instagram.com/tony_perraut

Livre phare :

La poupée aux yeux de verre – 2018

Fabriquée en 1815 en Angleterre, après une vie d’ombre et de mystères, elle trouve désormais refuge chez un auteur.

Après plusieurs nuits de confessions, il a commencé à écrire son histoire, parfois impossible à mettre en mots tellement l’horreur était insupportable. Il a quand même essayé de retranscrire au mieux ses mémoires.

Bienvenue dans la tête d’une poupée.Ce n’est pas une simple poupée, c’est Mortifère.

Enregistré depuis le 20 juin 2019
Biographie :
Affamé de littérature indépendante, le Bookie Monster a fait de Indylicious son antre. Les Auteurs et Éditeur le nourrissent parce qu'il invite le réseau internet tout entier a partager ses repas. Retrouvez Bookie Monster sur Twitter : https://twitter.com/IndyliciousFr
a écrit 18 article(s) pour Indylicious

Une pensée sur “Auteur : Tony Perraut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Cet article a été visualisé 436 fois